La psychologie individuelle

Alfred Adler et la psychologie individuelle

 

Sa rencontre avec Freud a été décisive pour la maturation de ses propres concepts. Il est un des précurseurs de l' analyse systémique.

Adler a utilisé les termes de psychologie individuelle comparée pour exprimer le caractère indivisible de la personnalité,et de ses manifestations toujours envisagées par rapport à une culture.

Ses idées sont à la base des travaux de l'École française de Psychologie Individuelle, orientée vers la prévention des dysfonctionnements du couple et de la famille, qui apparaissent souvent derrière des symptômes comme l'angoisse, la dépression, l'échec scolaire, le divorce, le suicide ou la toxicomanie. A partir des hypothèses proposées par l'école Française, il devient possible, "a priori", d'appréhender les dysfonctionnements familiaux latents, révélés au cours des épisodes d'une vie, ou au fil des générations, dans une perspective de prévention.

L'approche est systémique avec une vision globale qui considère la personne non seulement sous l'angle de son corps, de son esprit et de son inconscient mais aussi de sa famille, son contexte social, sa situation professionnelle, voire de la dimension spirituelle lorsque cela se présente.

La psychothérapie Adlérienne est un échange d'égal à égal, en face à face, qui fonctionne à double sens. Dans cette vision des choses, le thérapeute n'est pas un écran sur lequel on projette ses angoisses mais un être humain qui tente de les comprendre, de participer à leur évolution.

Contrairement à Freud qui propse une division de la personnalité en ça, moi et surmoi, Adler propose une unité interne liant l'intellect, le soma et la psyché.

4 notions importantes :

1 - le style de vie : constitué de nos modes d'action et de réaction inscrits dans notre construction psychique.

2 - le sentiment d'infériorité : normal lorsqu'on est enfant car nous vivons dans un état de dépendance, il devient pathologique si l'adulte ne réussit à le dépasser

3 - la compensation : c'est le processus qui nous pousse à transcender nos infériorités naturelles, psychiques, physiques : l'agressivité positive

4 - le sens social : notre besoin de nous identifier, de reconnaître les autres et de nous reconnaître en eux.

 

 

Date de dernière mise à jour : 16/02/2013